George T – I’ll do anything EP

george T

Bien que son nom ne soit pas le plus connu, George T n’est pas un nouveau-venu ou un rookie de la scène House. Né en 1978 à Édimbourg, il est l’un des pionniers de la scène de sa ville natale et participe grandement à son émergence au début des 90’s avec, notamment, le lancement des soirées Tribal Funktion en 1991 où il accueillera, entre autres, Dany Tenaglia, Dj Sneak ou Cajmere.

Très actif en terme de production entre 1997 et 2010, il sortira pas moins d’une vingtaine d’EPs chez Aquarius Recordings, Output, Crosstown Rebels, Tirk ou Pohm Pohm pour ne citer qu’eux. Et ce sous divers alias, principalement George T, George Thomson et George Demure. Aujourd’hui, c’est en tant que George T qu’il nous revient grâce aux Londoniens de Greco-Roman avec son « I’ll do anything ».

Dès la première écoute, l’EP envoûte, captive, et vous entraîne dans la folie débridée des années 1990. Là où la légèreté faisait loi, où les drum-machines Roland étaient reines. On entend souvent des références à cette décennie qui a vu le mouvement électronique prendre son essor, et beaucoup d’EP actuels s’en réclame et s’en dise, à plus ou moins juste titre, des héritiers. I’ll do anything est différent de ceux-là. L’EP va au delà de l’hommage ou de la référence, il EST un enfant des 90’s, au sens premier du terme. Car I’ll do anything est un titre enregistré entre 1996 et 1998 et jamais sortie jusqu’à maintenant. C’est une brique de l’histoire de la house qui ressort donc du placard sombre où elle avait était oubliée pendant presque 20 ans, et ce grâce à Greco-Roman.

S’il reste encore des tracks oubliées de ce calibre dans le placard de George T, qu’ils ne se gênent pas pour les sortir, car ici à Bolting Bits : nous sommes conquis.

 

Ep disponible depuis le 4 juin 2015 chez Juno


Écrit par : Mathieu Mérard