MIXED BY/ BAR À VINYLE SOUNDSYSTEM

BAVSS - mixed by final

Acteur majeur de la scène montréalaise, on a voulu en savoir un peu plus sur ce tout récent Bar À Vinyle Soundsystem. Seb Fauteux, co-propriétaire du Bleury Bar à Vinyle et Nico Sé, co-fondateur de Body Meta et du label Fur Trade, nous ont ouvert pour l’occasion les portes du nouveau studio Bakery Sound Solution Studio et preparé cette nouvelle Mixed By.
Retrouvez-les ce vendredi en action pour une folle virée aux côté de Jeremy Underground! (pour plus d’infos → lien événement)

INTERVIEW


Si vous deviez vous présenter en quelques lignes pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, ça donnerait quoi?
Nico : Mâle, 5’’8, châtain, yeux bleus 😉 Ah oui sinon, multi-instrumentiste autodidacte, vinyl addict, Producteur/DJ/Selector, vendeur de disques (Atom Heart), Moitié du duo Body Meta (Internationale Discothèque), co-fondateur du label Fur Trade et du Bar à Vinyles Recordings…
Seb : Mâle, 6’’1, châtain, yeux vert 🙂 Co-Propriétaire du Bleury Bar à vinyle, label owner du label Bar à Vinyle en cie de Nico Sé et Carl Bélanger, vinyl addict/sélector hors pair de groove/house/disco & folk!

mixed by bar a vinyle soundsystem 2

Comment vous vous êtes rencontrés? Qu’’est-ce qui vous a poussé à monter le Bar À Vinyle Soundsystem?
Nico : Je ne me rappelle pas exactement, je pense qu’on se croisait souvent au magasin et Seb achetait pas mal de disques que je commandais donc ça facilitait la discussion. Pis à l’époque il avait sa résidence au Daomé donc on se croisait souvent dans les soirées mais on ne travaillait pas encore ensemble. De fil en aiguille on est devenu ami, donc quand il a ouvert le Bleury il m’a proposé d’être résident! Ça à quand même pris 3 ans avant qu’on se fasse la réflexion qu’on avait jamais spinné ensemble, à part la fois ou Dimitri et moi l’avions invité à notre soirée Body Meta.
Bref, on voulait vraiment faire revenir Anthony Naples au Bleury, et on a profité pour faire un b2b en ouverture pour voir si ça fittait. Ça a tellement bien été, la vibe était vraiment funky et happy. On s’est donc dit qu’on allait le faire plus souvent!

Comment pourriez-vous décrire votre duo? Quelles sont vos influences majeures ?
Nico : Avec Seb on a une grande collection de disques et on est tous les 2 amoureux de musique en général, donc nos influences sont hyper variées. Funk, Disco, Hip Hop, Jazz, Boogie, Afro etc. Notre duo pourrait couvrir une grande variété de style, mais comme on spinne une fois par mois ensemble pour la soirée Steak House, on a décidé de l’’axer sur toutes les variantes de House music.
Cette Mixed by est bien représentative je trouve, Seb est venu au Bakery Studio, on a écouté quelques vinyles et on bangé le mix comme si on était en soirée… sans qu’’on se pose la question ou qu’’on réfléchisse trop. On a joué des tounes qu’’on aime et finalement, ça représente bien notre vision ‘globale’ de la house music!

Seb, en tant que propriétaire du Bleury tu as accueilli une foule de mensuelles (y compris la notre) et toi Nico, en habitué et résident des lieux vous connaissez bien cette notion de “résidence”. Selon vous quelles sont les qualités nécessaires pour faire d’’une soirée une bonne résidence?
Nico : Je pense que comme toujours c’’est d’avoir un concept clair qui te sert de ligne directrice et qui définit bien ce que tu veux partager à travers ta mensuelle. La constance et la persévérance tout en étant capable de se renouveler. Et bien sur ta capacité à bien promouvoir ta résidence. C’’est une réussie quand tu arrives à avoir un bon following. On travaille fort avec Dimitri pour Body Meta et c’est extrêmement gratifiant quand tu commences à avoir des gens qui reviennent à chaque mois, avec de plus en plus de nouveaux visages; et ça te donne de l’énergie pour continuer! The Cypher ou Voyage Funktastique, The Goods, Qualité de Luxe sont un bon exemple de résidences qui marchent, où tu sais que tu peux y aller les yeux fermés et tu vas avoir du bon temps!

Seb : La qualité première d’’une bonne mensuelle ou soirée «résidente» est l’échange entre les promoteurs, djs et les danseurs. …Tu dois être constant dans la qualité du produit et t’’assurer de bien varier la nouveauté avec les trucs classiques, les danseurs doivent être surpris mais aussi sentir qu’’ils sont en terrain connu …c’’est pour cela qu’’ils reviennent à chaque mois! Le concept doit être clair!

Et dans le prolongement, qu’’est-ce qui fait d’un DJ un bon résident?
Nico : Dans le même ordre d’’idée c’est ta capacité à toujours proposer quelque chose de fresh, nouveau et de qualité tout en gardant la vision de ce que tu veux proposer, sans faire de concession. À ce titre je trouve que Voyage Funktastique avec Walla P et Dr. MaD sont un bon exemple de dudes qui, en plus de leur mensuelle et de leur show radio hebdomadaire, sont profondément impliqués dans la scène qu’il veulent représenter!

Seb : je vais compléter Nico, un bon dj résident est celui qui est souriant, relax et qui à l’’air d’être chez lui … dans son bureau ou dans le club. Il se sent alors d’’attaque chaque fois qu’’il se retrouve dans le booth de SON club préféré! Il est le chef d’’orchestre qui peut faire lever le club à chacune de ses présences, sauf exception 🙂

mixed by bar a vinyle soundsystem 1

L’’espace est un composant essentiel pour une soirée réussie. Qu’’est-ce qui fait du Bleury un endroit si spécial? Comment cet espace impacte-t-’il la manière dont vous jouez,  en comparaison à d’’autres lieux?
Nico : Il y a toujours quelque chose d’’inexplicable qui se passe avec certains lieux. Comme une synergie qui est manifestement là sans que l’’on puisse l’’expliquer. Mais en plus de ça, le travail que les owners mettent dans la place, la qualité du soundsystem (qui est bien trop souvent mise de côté) et le staff, c’est la combinaison de tout ça qui attire un certain type de clientèle et qui créé une certaine ambiance. Tout ça influence ton mood, donc ta musique, donc ta performance.… Mais encore une fois ce qui affecte le plus ta manière de jouer et qui te rend meilleur DJ c’’est la qualité du son et du Dj Booth. Et celui du Bleury c’’est du gros niveau! Et quand le son est bon, l’’expérience que tu vis dans le club en tant qu’’auditeur et danseur t’’amène à un autre niveau d’énergie. L’’énergie des danseurs a un impact énorme sur le DJ.
…
Seb : La réponse de Nico est assez complète,… je dois dire que certains endroits ont un soul et c’est le cas du Bleury c’’est pour cela que ma partner Christel Roussy et moi avons choisi ce lieu pour ouvrir notre boîte à musique. Ensuite le succès du Bleury passe par sa simplicité qui met en valeur les deux choses les plus importantes dans un club : la musique et un bon système de son, …pas de flafla, …de jeux de lumières ou de gens qui dansent autour de leur bouteille de fort. Un espace où l’’auditeur est près du dj.

Certains DJ et producteur parlent souvent de vinyles qui ne quittent jamais leur sac. Et vous les vôtres c’’est quoi?
Nico : Chez-N Trent « ’The Choice »’ / Soho ‘ »Hot Music »’/ OJPB « ‘Bare Edit »’/ The Mole ‘ »Joe & The Indian »’/ Oscar Sulley « Bukom Mashie »/ Mike Lundy « ‘Nothin’ Like That Funky Music ».’…

Seb : Code 718 « Equinox »(Strictly Rhythm)/ Drizy Bone Feat Sophie Jones « Real Love » Soulvation re-edit (Inferno) / Ben Watt Feat. Estelle « Pop a Cap in yo Ass » (Buzzin Fly) / Universal Robot Band « Dance and Shake your tambourine » (Red Greg Records) / Herbert « part Four » (phono).

On imagine que vous avez dû entendre un bon nombre de DJset et live. Pourriez-vous nous partager quelques moments forts qui vous ont particulièrement marqué à Montréal?
Nico : Oooh là, beaucoup trop… mais récemment Funkineven était next level, un des bons sets que j’’ai entendu cette année : quand Eddie C a clôturé les 24HOV c’’était épique, Hunee à Morning Apart, Projet Pablo live en closing de Mutek, mais sérieux j’’en oublie trop là.… Donc let’s go les ‘PROPS’: Pas plus tard que les 2 dernières semaines: Lexis et Byron The Aquarius c’était FOU, Disco Dessert avec Vincent Lemieux et Bowly était malade, Voyage Funktastique, pour les 4 ans du Bleury c’’était du fuego, Guilty et The Rawsoul dans un loft après ça ont joué des vinyls incroyables!
Je voudrais juste prendre un seconde pour dire qu’’on a énormément de chance à Montréal d’’être entouré de DJs locaux très talentueux et plus que jamais je me rends compte que c’’est le travail et l’’acharnement de tous ces djs, promoteurs, artistes qui contribuent à la richesse intellectuelle d’’une ville. Et à Montreal on est choyés! Trop de crews misent tout sur les guests internationaux et négligent les talents locaux, c’’est dommage. La programmation du Piknic/Igloofest et Mutek porte une grande attention à essayer de donner une place à tout le monde, et c’’est exactement genre d’équilibre qui est bénéfique! Asma, Kobal, Kyou et la gang du Groove Nation / Anthony G et Never Apart / Patrick Mocan et Morning Fever / Soundshaper, Frank B et Lofthanza / Vincent Lemieux et Soirées Risquées /Disco Desserts / ZigZag / Lexis et MIMS et j’en passe… C’est juste FOU ici quand j’y pense, on est vraiment chanceux!

Seb : Ouf … je suis dans la scène à Montréal depuis plus de 20 ans … plusieurs années sur les pistes de danse et ensuite plusieurs derrière les platines donc j’’ai vu une tonne de bons dj set et live d’’artistes locaux ou internationaux! Montreal regorge de bons artistes! Mes props vont à tous les danseurs, artisans, organisateurs, promoteurs, djs, doormans montréalais qui travaillent fort chaque jour pour faire de Montréal une plateforme musicale de qualité exceptionnelle! PROPS!

mixed by bar a vinyle soundsystem 3

On a entendu parler d’un projet de label du Bleury Bar À Vinyle sur lequel vous travaillez tous les deux également, et qui devrait voir le jour prochainement. Est-ce que vous pourriez nous en dire plus à ce sujet ?
Nico : Pour le moment on en est encore au stade où on écoute et sélectionne de la musique, pour définir à peu près ce que sera l’’identité du label… Je ne vais pas m’’aventurer à en parler plus pour l’’instant mais les premières releases devraient voir le jour fin 2016 début 2017! On est vraiment excités des releases qui s’’en viennent! Le label sera à l’’image de la diversité des artistes qui jouent au Bleury….

Seb : Le label verra effectivement le jour dans la prochaine année. … Pour les premiers releases Bowly aka OJBP, Thomas Carbou sont dans le plan.  …Nous voulons construire un label à l’’image du Bleury, musique varié, groovy, intelligente et organique!

Quels sont vos plans pour la suite ?
Nico : On vient de finir de construire le Bakery Sound Solution Studio dans les locaux de Artgang avec Ivann (Kodok), Jerome (Bassilus C) et Flo MSK, donc collaborer plus avec la team ‘Artgang’, This is Herd et le label Unlog qui ont tous établi leur locaux au Artgang et continuer à ‘host’ le show Radio de Music Is My Sanctuary. Et avec Seb, juste continuer à jouer de la bonne House music au sens large du terme, à nous faire plaisir ainsi que faire plaisir aux gens qui viennent nous écouter! Continuer également à rencontrer des tonnes de nouvelles personnes et collaborer avec des musiciens qui nous tiennent à coeur.… Garder tout ça frais sans se prendre la tête, et le reste suivra. That’s it!
Seb : Continuer de façonner la réputation locale et internationale du Bleury Bar à Vinyle en plus de faire danser les gens à la Steak House en cie du Bar à Vinyle Soundsystem! Continuer mon travail acharné sur la scène locale que se soit avec Music is my Sanctuary, le festival Montréal en lumière, Festival de Jazz de Montréal, Piknic, Igloofest, le Salon Daomé ou autres promoteurs ou établissements musicaux montréalais.